On se prépare! (mai 2010)

Ca y est donc! Aujourd'hui, plus rien n'est possible, en l'état, dans la maison. Etant donné que nous n'avons pas encore l'eau, il n'est pas possible de faire du béton.

Aussi, vu que nous n'aimons pas trop perdre de temps, nous avons fait en sorte de pouvoir nous occuper pendant quelques temps.

Donc, mercredi et jeudi 26 et 27 mai, nous sommes allés faire quelques amplettes. Nous pouvons aujourd'hui faire les volets, préparer les portes intérieures, nous occuper de notre escalier, retaper évier et bac de douche (issus de brocante), et bientôt retaper notre porte d'entrée.

En premier, on va attaquer par les volets (Guillaume) et l'escalier (Audrey)

Voila donc la suite de nos aventures.

On va commencer par la porte d'entrée. Celle qui est actuellement à la maison est HS. Y'a bien une possibilité de la retaper, mais trop de bois est pourri. Alors, depuis quelques temps, nous recherchions une porte sur internet, dans les journaux de petites annonces... jusqu'à tomber sur la perle rare chez notre brocanteur préféré.

Attention, j'ai dit que c'était une perle rare, j'ai pas dis qu'elle était en bonne état. Voici donc la bête:

J'avoue, elle fait un peu peur, mais vous commencez à avoir l'habitude de nous voir dans ce genre de situation.

Donc, après avoir démonté toutes les ferrures (pourri! quelle surprise!!!), Audrey va donc s'occuper de nettoyer la belle, avec l'espoir de mettre à jour sa véritable beauté.

Equipée de ses fidéles serviteurs, Mr décapeur thermique et Mr ciseau à bois, elle se met au travail.

Dans des positions parfois farfelues et souvent inconfortables, ma Belle avance. Et après 2 journées de boulot, voila le résultat.

 

 

 

 

 

 

 

Elle s'est ensuite occupée des petites fenêtres et de la ferronerie.

 

 

 

 

 

 

 

Ailleurs, dans la maison, les autres occupants travaillent dur eux aussi:

Pendant ce temps, je me suis occupé de réaliser les volets: prises de mesures (beaucoup, vu qu'aucun ne fait la même taille), débiter les lames et assembler le tout.

Avant tout, il fallait bien repérer chaque volet:

 

 

 

 

 

 

 

Quelques photos en vrac.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant de continuer et de faire des conneriers, j'ai d'abord monté à la va vite un volet (pour vérifier mes théories et calculs savants) et suis allé le tester sur place:

Alors il vit que cela était bon, donc il continua...

Donc, la suite?... Tronçonnage, vissage, testage (j'aime bien inventer des mots) et SATISFACTION!

 

 

 

 

 

 

 

ILS SONT BEAUX MES VOLETS!!!!

 C'est bien connu, après l'effort, le réconfort. Et pour le réconfort, rien ne vaut une bonne bière dégustée sur un transat, au calme, fièr d'avoir rempli une rude journée.

Donc voila pour ces 2 jours de boulot. Il nous reste maintenant à mettre tout cela en couleur.

Peut-être demain, ou pas! (Fatigue...)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×