Toi mon toit (aout 2010)

Le 18/08/10

Les choses avancent à la Chrysalide. Tout ne se passe pas comme prévu, mais c'est plutôt une bonne chose. Depuis la mi-Août, des renforts sont arrivés. Théoriquement, nous devions recevoir la famille en vacances chez nous, mais c'est une horde de travailleurs chevronnés qui a débarquée. Que la fête commence!

Le 13 Août, mon charpentier m'annonce qu'il ne lui sera pas possible de retirer une ferme car celle-ci reste indispensable au soutien de la charpente de la grange. OK, les démolisseurs sont prêts et vont entrer en action.

Après avoir réfléchi une soirée sur les différentes possibilités, mon oncle Anselme a eu une idée ingénieuse. On tape dessus par en dessous et normalement ça devrait tomber. Nous débarquons donc sur le chantier sans trop savoir comment nous y prendre, mais après 5 min, force est de constater que l'idée est lumineuse. Une idée de plus lui vient à l'esprit, tirer sur les tuiles à l'aide d'une barre qui sert normalement à monter un échaffaudage pour ne pas les faire tomber n'importe où. Alors, sous ses airs de gros costaud, mon oncle serait-il un génie?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voila, 2 heures de boulot et plus de de couverture. Bravo les chefs!

Voici venu le temps des rires et des chants... EUH, non, le temps du démontage de la charpente. En 1h30 à peu près, à plus le toit! Et dire que mon charpentier voulait me facturer 4 jours de boulot pour la même chose! MAIS QUE FAIT LA POLICE? En tout cas, mille merci à Georges et tonton Anselme pour ce travail de titans!

 

 

 

 

 

 

 

Bon, ça, c'est fait. Il est maintenant l'heure d'aller se ravitailler, mais avant tout, il faut se décrasser un peu. Et mon oncle, aidé par Georges, a eu le droit à un lavage intégral. On lave lles mains, la tête, le ventre, le dos et...

Bon, tout est au sol. C'est bien. Mais que faire du bois devenu encombrant maintenant. Et bien, le débiter pour pouvoir se chauffer avec cet hiver. Et c'est à se moment que du renfort supplémentaire intervient. Et devinez qui? Jack!!!!

Notre cher Jack a toujours tout ce qu'il faut quand il le faut. Il nous donne donc RDV dans l'après midi. Mais quand il fait chaud dans le coin, ça fait pas semblant. Ce ne sera donc que vers 16h30 que nous retournerons à la maison.

Et c'est donc partie pour le débitage de bois en masse.

Jack à la tronçonneuse, Georges et Anselme à la manutention des poutres, Maman, Brigitte et moi pour le rangement. Audrey, quand à elle, fait la sieste parce que cette nuit elle travaille.

Ma chère Maman en action...

Jack en pleine action...

 

 

 

 

 

 

 

Le travail en famille, y'a que ça de vrai

 

 

 

Et ce sera tout pour la journée. Au programme demain, ON FOUT LE FEU!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site