Les affaires reprennent (juil 2011)

Le 28/07/11

Alors voila, comme le dit le titre, les affaires reprennent. Il y a maintenant 1 mois jour pour jour que le site n'a plus été alimenté, mais on a pas chomé pour autant. Et au programme des festivités de ce dernier mois: du carrelage, de la peinture, de la maçonnerie et  de l'isolation.

On a repris le travail doucement, pour se remettre dans le bain. On a donc commencé par la pose du carrelage dans l'entrée. Au départ, nous voulions composer une mosaïque avec les chutes de carrelage qui nous restaient, mais après un premier essai, on s'est rendu compte que c'était affreux. Nous avons donc acheté un nouveau carrelage.
Et pour poser 1,4 m2, il aura fallu 3 jours.
1er jour, pose du carrelage

 

 

 

 

 

 

 

 

2ème jour, réalisation des joints

 

Et 3ème jour, pose des baguettes de finitions

 

Ensuite, il était grand temps d'attaquer notre grand chantier de l'été, à savoir la mise hors d'air définitive de la maison. Pour cela il nous fallait finir de monter un mur et poser l'isolation.
Dans un premier temps, je commence par la pose des suspentes qui nous serviront à y fixer le placo. Pour cela, je m'équipe d'une visseuse, de vis, de suspentes, d'un mètre et d'un cordeau. Je commence par la pose des suspentes situées aux extrémités de la pièce, puis je tend un cordeau entre chaque. Ainsi il ne me restera plus qu'à visser chaque suspente le long de ce quadrillage.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pendant que je m'occupe de ce chantier, Audrey s'occupe de poser la sous couche sur le placo au RDC.

 

 

Notre entrée est maintenant presque terminée, mais j'en reparlerai prochainement...

 

Ensuite, on insère entre chaque chevrons la laine de verre dont on aura au préalable enlevé le pare vapeur. Et pourquoi cela? Et bien parce que on a décidé d'isoler avec 400mm de laine de verre en 2 couches croisées. Et dans ce cas précis, le pare vapeur sur la 1ère couche risque de causer des désordres, il nous faut donc le retirer. Ainsi, on sera bien au dessus des standards en la matière, mais après avoir passé un hiver dans cette maison, on prend nos précautions.
La pose de cette 1ere couche est relativement simple. On prend les mesures, on coupe et on insère. Et comme ce produit est super irritant, on s'équipe en conséquence.

Ma miss en tenue signée Jean Paul Gautier

 

Sexy non?

1 bonne journée de boulot et mission accompli

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis arrive le moment que je redoutais. Le coffrage et le coulage de béton pour la construction du mur de l'étage.
Au départ, on avait ça:

 

Etant donné que nous avons décidé de nous occuper des premiers 150 m2 dans un premier temps (c'est déjà pas mal me direz vous), il nous fallait cloisonner ce mur pour fermer la maison.
On décide de s'occuper de ce chantier en 2 temps, en travaillant de chaque coté du pilier. On commence par le coffrage. Et là, heureuresement que ma puce a de bonnes idées. Moi perso, je compte beaucoup sur mon physique pour réaliser certaines choses, mais Audrey, parfois, ne peut pas suivre. Dans ce cas, elle fait tourner ses méninges et je dois avouer que parfois elle a des idées de génie. Pour faire tenir la planche de coffrage située de l'autre coté de ce mur épais de 80cm, elle a eu l'idée de le maintenir en place avec 2 cordes fixées à la charpente. C'est plus sécurisant, plus léger et plus maniable.
Donc on coffre et on coule.

 

Il faut ensuite coffrer l'autre coté et là, Audrey a une autre très bonne idée. Remonter en pierre une partie du mur pour le mettre à niveau et ensuite réaliser le coffrage. Encore une idée de génie ! Et vu que c'est son idée, se sera son travail

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, il ne reste plus qu'à coffrer et couler.

Et pour se faire, moi aussi j'ai des idées. Je me suis dit qu'il nous faudrait sûrement de l'aide. Et deviner à qui j'ai demandé un coup de main? Au JACK!!

LE JACK IS BACK !!!

Mais où avais-je la tête ce jour là, hein? Mais quelle idée de merde!!! Parce que Jack, c'est Jack! Et oui, il est arrivé avec ses idées foireuses, comme d'hab, et des idées il en a !!! Et en 2 heures, on a eu droit a un best of de JACKITUDE!!! Allez, je ne vais pas m'éterniser la dessus, mais voici ma conclusion. Qouiqu'il arrive à l'avenir, même si je dois galèrer des heures, des jours, des mois, on se débrouillera seuls. Parce que quoiqu'il arrive, le Jack c'est le Jack!!

Bref, on pose donc notre coffrage et on coule notre béton.

 

Une fois ceci réalisé, on monte la 1ère partie du mur sur le chainage déjà sec de l'autre coté.

 

Quelques jours plus tard, on fini de cloisonner.

 

Ca y est, la partie maçonnerie est terminée.

Il est maintenant temps de poser la 2ème couche d'isolant.
Autant la 1ère partie était plutôt simple, autant ce chantier sera chiant. Déjà, il y a le poids du rouleau entier qui n'est pas négligeable. Puis il y a le fait qu'il nous manque une partie du plancher à cause de la mezzanine et la trémie de l'escalier. Et enfin, l'isolant embroché sur les fourrures qui ne tient pas.
J'ai fait appel à mon ami Google pour trouver une astuce pour la pose de cette 2ème couche, mais je n'ai rien trouvé. Donc, il a fallu improviser. Pour maintenir en place l'isolant avant d'y clipser les fourrures, on s'est servi du cordeau en le reliant à chaque fourrure. Je ne vais pas en faire un roman, mais je peux vous assurer qu'on a passé une bien mauvaise journée.
Mais quoiqu'il en soit, la mission est accomplie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voila, la moitié de l'isolation est maintenant posé. On s'occupera de l'autre dans quelques temps.

On va déjà s'occuper de finir cette partie. Il nous faudra passer le réseau électrique, poser le placo au plafond, poser les structures métalliques pour le doublage des murs, poser l'isolant au mur, encastrer l'appareillage électrique, faire les joints de placo et appliquer la sous couche et la peinture au plafond.
Que du bonheur en perspective.

Voila pour le moment. Même si les mises à jours tardent un peu, on ne chôme pas pour autant. On aura tardé un peu à s'y remettre, mais ça y est, on est reparti comme au bon vieux temps.

La Chrysalide est une dame exigeante dont nous sommes les humbles serviteurs.
Mais la Chrysalide est aussi une grande dame qui nous apporte son réconfort et son amour, mais il faut le mériter.

To be continued...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site